Journées Européennes du Patrimoine : focus sur Germaine Tailleferre

Journées Européennes du Patrimoine : focus sur Germaine Tailleferre
sam.18septembre
Journées Européennes du Patrimoine : focus sur Germaine Tailleferre
Une journée hommage à Germaine Tailleferre à l'occasion des Journées européennes du patrimoine 2021

On connaît surtout Germaine Tailleferre (1892-1983) pour sa présence comme seule femme au sein du Groupe des Six. « La charmante exception », comme disait le poète Jean Cocteau. A l'occasion de la dénomination de l'esplanade Germaine Tailleferre à Clairlieu, Villers vous propose de découvrir la discrète musicienne au cours d'une journée qui est lui dédiée.

Germaine Tailleferre
 


Le groupe des 6
 

Le matin : animation ludique intergénérationnelle au marché de Clairlieu, mail Jean Fléchon.
A partir de 17h30 l Devant l'église Saint-Bernard et à la MJC Jean Savine :
  • Interprétation d'une chanson sur Germaine Tailleferre, écrite, composée et interprétée par Sonia Roussey (clairlocoise ayant participé à The Voice au printemps 2021),
  • Témoignages de collégiens de la promotion 2018/2019 qui, sous la conduite de leurs professeurs, ont travaillé dans le cadre d'un EPI (enseignement pratique interdisciplinaire) sur le thème "Quelle place pour les femmes ?" dont le but était de proposer à la Ville une personnalité féminine pour dénommer la place sur laquelle se trouve l'entrée principale du collège. Celui de Sophie Scholl, résistante allemande au nazisme, s'était imposé mais la ville avait également eu un coup de coeur pour Germaine Tailleferre.
  • Jeu d'une composition de Germaine Tailleferre au carillon de l'église Saint-Bernard,
  • Projection du court-métrage "Tante chinoise et les autres" dont la musique a été composée par Germaine Tailleferre (le recueil de dessins d'enfant "Tante chinoise et les autres" étant parfois cité comme la première BD française, la Ville a noué un partenariat avec le festival Villers-BD dont le thème 2021 est "Musique et BD"),
  • Mini-concert de Musicavillers,
  • Mini-spectacle des élèves du cours de danse de la MJC Jean-Savine.
 

Germaine Tailleferre

Biographie de la Documentation de Radio France, mars 2016

Germaine Tailleferre, de son vrai nom Marcelle Taillefesse, étudie le piano très jeune, d'abord avec sa mère, puis au Conservatoire de Paris, où elle obtient trois premiers prix (harmonie, contrepoint et accompagnement). C'est au sein de cette institution qu'elle rencontre les compositeurs Darius MilhaudGeorges Auric et Arthur Honegger. En 1918, elle fait la connaissance des compositeurs Francis Poulenc et Louis Durey à l'occasion du premier concert des « Nouveaux Jeunes » durant lequel sont données ses oeuvres Jeux de plein air et Sonatine pour quatuor à cordes (qui deviendra le Quatuor à cordes). C'est moins une collaboration musicale qu'une amitié sincère qui donnera finalement naissance au Groupe des Six et réunissant les noms de Germaine Tailleferre, Darius Milhaud, Georges Auric, Arthur Honegger, Louis Durey et Francis Poulenc.

Après des oeuvres de musique de chambre, et notamment une Première Sonate pour violon et piano composée pour le violoniste Jacques Thibaud, Germaine Tailleferre compose en 1923 un ballet néo-classique, Le Marchand d'oiseaux. Deux ans plus tard, la princesse de Polignac lui commande un concerto pour piano ce dernier sera créé par Alfred Cortot à Philadelphie. A cette même époque, Germaine Tailleferre prend quelques cours auprès de Maurice Ravel qui l'encourage à préparer le prix de Rome.
En 1926, elle épouse le dessinateur américain Ralph Barton et s'installe avec lui à Manhattan où elle se lie d'amitié avec Charlie Chaplin. Le couple Barton-Tailleferre revient en France l'année suivante et la compositrice s'attèle au ballet La Nouvelle Cythère, programmé pour la saison 1929 des Ballets russes. Malheureusement, le décès de Diaghilev annulera la représentation. Cette même année elle se sépare de Ralph Barton et commence l'écriture de chansons à partir de textes évoquant la condition féminine.

Après un remariage avec un juriste français, Jean Lageat qui lui donne une fille, Françoise, en 1931, Germaine Tailleferre poursuit sa carrière de compositrice avec des oeuvres comme la Suite pour orchestre de chambre, le Divertissement dans le style de Louis XV, le Concerto grosso pour deux pianosquatuor de saxophones, huit voix solistes et orchestre ainsi qu'une série d'oeuvres pour le cinéma. Durant la seconde guerre mondiale, elle s'exile avec sa soeur et sa fille à Philadelphie. Revenue en France à la fin du conflit, elle se consacre à deux nouveaux ballets, Paris-Magie et Parisiana, une Sonate pour harpe, ou encore un Concertino pour flûte, piano et orchestre. Durant les dernières années de sa vie, Germaine Tailleferre se tourne davantage vers l'enseignement, d'abord à la Schola Cantorum puis à l'École alsacienne de Paris.

Pensez à votre pass sanitaire !
Retour à la liste
Informations pratiques
Mairie de Villers-lès-Nancy
Adresse
Mairie de Villers-lès-NancyBoulevard des Aiguillettes - Esplanade Simone Veil
BP 80028
54601 Villers-lès-Nancy
Téléphone
+33 (0)3 83 92 12 12
Fax
+33 (0)3 83 92 12 00
Horaires d'ouverture
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 12h
et de 13h30 à 17h

Clairlieu
Service mairie :
les mardis de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h
Agence postale :
Lundi 14h - 17h
Mardi : 8h30 - 12h30 / 14h - 17h
Mercredi : 8h30 - 12h30
Jeudi : 8h30 - 12h30 / 14h - 17h
Vendredi : 8h30 - 12h30
Samedi : 8h30 - 12h30
 
Retour haut