L'entretien des trottoirs au printemps

5 mars 2024

Environnement

Le saviez-vous ? L’entretien des trottoirs et caniveaux en limite de propriété est à la charge des occupants de l’habitation, qu’ils soient propriétaires ou locataires.

 

Bien que relevant du domaine public, ce geste citoyen permet aux agents en charge de la propreté de se concentrer sur d’autres espaces publics notamment le centre des places, les pistes cyclables ou encore les allées piétonnes.

Cette responsabilité est consacrée dans le code général des collectivités territoriales (articles L2212-2 et L2122-28), le Règlement Sanitaire Départemental (article 32) ainsi que dans un arrêté du Maire du 6 juillet 1949.

Avec l’arrivée du printemps, voici quelques bonnes pratiques à mettre en œuvre :

  • Dans vos espaces extérieurs, pensez à entretenir vos haies

Une haie mal entretenue, c’est plus de risques pour les piétons ! En effet, elle peut obstruer les trottoirs et la visibilité. Les piétons sont ainsi parfois obligés de se déporter sur la route pour circuler.

Afin de favoriser le bon développement de vos arbustes, il est recommandé de les tailler à la fin de l’hiver ainsi qu'à la fin de l'été / début de l’automne.

Attention, entre le 15 mars et le 31 juillet, la loi interdit la taille afin de respecter la période de nidification avant l’envol des oisillons.

  • ‌Pour désherber, les produits phytosanitaires sont proscrits

Avec l’arrivée des beaux jours, les mauvaises herbes s’installent sur nos trottoirs. Afin de préserver la biodiversité et votre santé, procédez à un arrachage manuel ou thermique.

Aujourd’hui, vous pouvez même fabriquer un désherbant naturel et écologique chez vous avec de l’eau, du vinaigre et du sel !

Dernière mise à jour : 5 mars 2024

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

Actus liées